voyage-islande-a.poupounot-trek-hors-sentier-lac

Le voyage en Islande étant un investissement, il convient de souscrire une assurance, qui, au-delà des habituels contrats de base, peut proposer des options complémentaires pour prévenir les risques de rapatriement et d’annulation de séjour pour des raisons médicales.

Prenez un maximum de garanties pour votre couverture médicale

Délivrée gratuitement sur demande par la caisse d’assurance maladie, la Carte Européenne d’Assurance Maladie garantit aux ressortissants de l’Union Européenne un accès direct aux prestations de soins en Islande. Même si l’Islande ne fait pas partie intégrante de l’Union européenne, elle est en effet signataire du dispositif. Tout comme la carte vitale en France, la CEAM est individuelle. Elle permet de bénéficier d’une prise en charge médicale dans cette destination du Nord européen, mais uniquement pour ceux qui prévoient un voyage en Islande temporaire. La seule présentation de cette carte donne alors accès aux services et prestations prévus pour les assurés islandais. La Carte Européenne d’Assurance Maladie, localement appelée Evrópska sjúkratryggingakortið, permet de consulter un médecin généraliste, mais aussi de recourir directement aux services d’un spécialiste, selon les besoins de l’assuré en séjour en Islande. Au-delà des prestations et des soins de base, une complémentaire santé sur mesure peut en outre être contactée auprès d’un organisme français. Certaines prestations beaucoup plus complètes permettent le rapatriement pour des raisons indépendantes de votre volonté qui vous obligeraient à annuler votre voyage, à l’instar des catastrophes naturelles ou des cas de force majeure.

Qu’en est-il des remboursements ?

Le voyageur fait l’avance des frais liés aux différents soins. Si vous avez eu recours à votre Carte Européenne d’Assurance Maladie, le Bureau central de l’Assurance Santé islandais situé à Reykjavik étudie vos demandes de remboursement des frais exposés aux soins généralistes ou spécifiques et aux frais d’hospitalisation et de certains types de soins réguliers, dont la dialyse. Il faut donc présenter l’original de toutes les factures et la Carte Européenne d’Assurance Maladie. Le cas échéant, il est toujours possible d’obtenir un remboursement de vos soins de santé à votre retour en France. Votre caisse d’assurance maladie vous rembourse selon les tarifs pratiqués par les prestataires de santé en Islande et selon la législation française en vigueur sur les pourcentages de remboursement. Votre caisse maladie demandera confirmation auprès de l’institution islandaise sur les factures acquittées, le montant total des soins, etc. Le système de télétransmission étant maintenu à l’étranger, les procédures et les délais de remboursement sont simplifiés et accélérés.