Effectivement, le gouvernement envisage une nouvelle piste dans le dossier de la réforme de la fiscalité. Il s’agirait de relever les taxes sur les plus-values, ou plus précisément, d’augmenter les prélèvements sur les plus-values mobilières et immobilières, cela afin de compenser la suppression de l’impôt sur la fortune ou l’ISF.


Lire la suite…