Actualité, comparatifs et devis des assurances et placements

Quelle que soit la tendance de l'économie, assurer votre avenir et celui de vos proches reste une priorité.
Pôle-Assurances.com vous aide à vous repérer au milieu de toutes les offres de placements financiers et d'assurance-vie sur le marché.

    Archive pour 'Placements'

    Tout le monde peut participer au renforcement de l’économie régionale, voire nationale, en prenant le temps d’investir de la bonne manière. Pour cela, rien de plus simple que le choix d’un placement adéquat. Que vous soyez adepte des risques ou non, il existe des possibilités d’épargne permettant de favoriser l’économie réelle. Quelles sont-elles et dans quels cas est-il judicieux de les utiliser ? Découvrez les choix de placements qui vous sont proposés au sein des banques et banques en ligne.

    Les divers placements soutenant l’économie

    Le meilleur moyen de soutenir l’économie est de participer au développement des entreprises présentes dans le pays. Vous avez alors l’opportunité de réaliser des placements à risque au sein de ces dernières sous formes d’achat d’actions. Dans ce contexte, deux possibilités peuvent être envisagées, que ce soit le PEA ou l’assurance Vie.

    Les sortes de PEA

    Le PEA ou Plan Epargne en Action est l’idéal pour investir en action auprès d’une société. En effet, ce dernier est facilement accessible et permet des résultats rapides, d’autant qu’il vous offre des avantages sûrs au niveau de la fiscalité au fur et à mesure que l’investissement est tenu. Même s’il n’attire pas encore beaucoup de clients de la banque, ce type de placement est tout à fait indiqué pour ceux pouvant investir jusqu’à 150 000 euros. Dans le cas d’un PEA PME-ETI, le plafond de financement est estimé à 75 000 euros. Ces deux types d’investissement peuvent être complétés afin d’obtenir le plus d’intérêt mais aussi pour favoriser l’économie réelle efficacement.

    L’assurance vie

    Autre placement à risque, l’assurance vie peut être utilisée comme investissement auprès des entreprises. Contrairement aux PEA qui utilisent des actions, il est question d’UC ou unité de compte cette fois. Bien que les taux soient très bas actuellement, ce genre de placement vous permet d’investir facilement auprès des sociétés et de profiter d’une partie de l’argent placé en temps voulu. Attention toutefois aux risques présentés par ce placement causés par l’incitation des assureurs.

    Un placement sans risque : le livret

    Pour ceux qui ne souhaitent pas faire d’investissement à risque, il est tout à fait possible d’influer sur l’économie réelle à travers d’autres types de placements. C’est notamment le cas avec les livrets d’épargne qui sont proposés par divers établissements. Pour n’en citer que quelques-uns des plus intéressants, il y a notamment ceux de Peugeot-Citroën ou de Renault-Nissan qui permettent à la fois de favoriser l’industrie automobile et de créer des possibilités d’épargne. D’un autre côté, il y a les banques en ligne qui usent du même principe mais avec plus d’avantages. Comme l’indique si bien le comparateur leader de la banque en ligne en France, detective-banque, les investisseurs ont accès à leurs fonds à tout moment et disposent d’une garantie sur ces derniers. Toutefois, il ne faut pas oublier que contrairement aux placements à risque, les livrets épargne sont moins rentables. Il est donc préférable de prendre en compte la durée de l’épargne que l’on souhaite réaliser avant d’y souscrire.

    Tout savoir sur le Crowdlending

    Le Crowdlending également connu sous le nom de prêt participatif aux entreprises est également un moyen de faire un placement tout en apportant son soutien aux entreprises locales. Encore peu connu, il fait partie des moyens les plus recommandés aux particuliers qui souhaitent renforcer l’économie réelle.

    Comment ça marche ?

    Le Crowdlending consiste à faire un placement sous forme de prêt aux entreprises en ayant besoin. Quel que soit le secteur, il est possible d’investir auprès d’une entreprise et toucher des gains au fil du temps. Contrairement au PEA, vous n’aurez donc pas d’actions au sein de l’entreprise mais participerez à son développement et pourrez en tirer des profits conséquents très rapidement. Pour ceux qui n’ont pas encore tenté l’expérience, il est souvent recommandé de se faire conseiller par un professionnel en amont pour éviter toute perte.

    Les avantages et inconvénients que l’on peut en tirer

    Bien qu’il s’agisse d’un nouveau procédé, les investisseurs sont de plus en plus nombreux à s’orienter vers cette pratique. Cela est dû au fait qu’il permet de tirer profit rapidement du placement réalisé. Toutefois, il faut faire attention au choix de l’entreprise auprès de laquelle on réalise le prêt participatif car, en cas d’erreur, il est possible de perdre le fond sans avoir touché de gains !

    Il faut du temps pour maîtriser de nouvelles compétences et les options binaires ne faisant pas exception à cette règle. Cependant, le fait que le trading d’options binaires soit une activité de trading en ligne, les traders débutants peuvent accéder facilement aux informations pour que la tâche liée à la maîtrise des compétences de trading devienne beaucoup moins difficile. Toutefois, pour vous aider, voici deux des erreurs les plus courants à éviter lors du trading des options binaires.

    Courtiers binaires douteux

    Il peut être intéressant de prendre un raccourci parfois, mais pas quand il s’agit de choisir un courtier d’options binaires. Dans ce cas, se précipiter peut avoir des conséquences coûteuses qui auraient facilement pu être évitées grâce à des recherches appropriées. A moins que le trader d’options binaires éventuelles ne prenne le temps d’effectuer des recherches et de rassembler suffisamment d’informations concernant les courtiers disponibles, l’aventure s’achèvera avant même qu’il ait réellement commencé, et probablement avec des larmes et des regrets !

    Plus de 300 courtiers sont disponibles en ligne aujourd’hui et tous n’offrent pas le même niveau de qualité et d’engagement. Avec les courtiers non réglementés, il existe un risque d’arnaque. Passer du temps supplémentaire et lire les guides disponibles, les avis des sites d’examen des courtiers et les commentaires généraux des autres traders vous aideront à faire le choix de votre courtier pour trader les options binaires.

    Ignorer les comptes de démonstration

    Une autre erreur à éviter lors de la négociation d’options binaires est d’outrepasser l’utilisation du compte de démonstration. Beaucoup de traders binaires inexpérimentés ne réalisent pas à quel point un compte de démonstration peut être utile. Bien qu’il ne soit pas possible de faire des profits avec un compte de démonstration, c’est le terrain d’entraînement idéal pour les traders débutants.

    Les comptes de démonstration sont des approximations des comptes de trading réels, parfois ils sont la copie exacte, mais ils ont des fonds virtuels. Cela signifie que les traders d’options binaires peuvent s’exercer dans un environnement totalement sûr sans craindre de perdre des fonds. De plus, la plupart des comptes de démonstration sont entièrement gratuits.

    S’ils ne parviennent pas à utiliser les comptes de démonstration, les traders perdent une occasion unique de tester la plateforme d’un broker et de faire l’expérience d’un processus de négociation d’options binaires simulé. Le compte de démonstration peut fournir une certaine expérience, donner aux traders une chance de se familiariser avec la plate-forme, les actifs sous-jacents disponibles et les outils.

     

    Le taux du Plan d’épargne logement (PEL), malgré les prélèvements sociaux, est même passé devant le taux du livret

    2,50% brut (hors prime d’état) et 2,11% net après prélèvements sociaux, c’est de loin ce qu’il se fait de mieux !

    Il reste un placement idéal pour financer une acquisition immobilière mais il offre également un moyen rentable de faire fructifier l’épargne à moindre risque.
    Lire la suite…

    Selon son explication dans Les Échos la semaine dernière, la ministre de l’Économie envisage de reformer le plan épargne logement (PEL) pour le rendre plus attractif et plus populaire, pour que les ménages bénéficient d’un outil pratique pour gérer un projet immobilier.
    Lire la suite…